15 février 2020

Excursion à POITIERS (centre historique 11ème/13ème siècle) et BOUGON (site archéologique - 4000 ans) le dimanche 17 mai 2020

  

Affiche_297x210_Vdef-c

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Foyers ruraux de Nancras et Sablonceaux

vous proposent :

 

Excursion à Poitiers et Bougon :

dimanche 17 mai 2020

 

Programme de la journée :

 

7h45  Départ de Sablonceaux en car :

(car de 61 places - Société Météreau de Saujon)

9h45/12h15    Poitiers – Visite guidée du centre historique :

Surnommée la « ville aux cent clochers », la ville de Poitiers est l'écrin de nombreux édifices religieux d'envergure : l'église Notre-Dame-la-Grande, chef-d'œuvre de l'art religieux du haut Moyen-Âge, la cathédrale Saint-Pierre (1160), de style gothique angevin avec des voûtes bombées sur plan carré, le Palais des ducs d’Aquitaine, ancien palais comtal de Poitiers, également témoignage médiéval du gothique angevin , et l’église Sainte-Radegonde, remarquable par son clocher-porche et sa crypte du XIème siècle, son chevet déambulatoire du XIIème siècle et sa nef du XIIIème siècle.

12h30/14h30  Déjeuner au restaurant « Taverne de Maître Kanter » :

apéritif / entrée / plat / dessert + ¼ vin et café

14h45/15h30   Départ de Poitiers vers Bougon (site archéologique

15h45/17h30  Visite audio-guidée du Musée et du site archéologique des 6 tumulus :

Ce site du Néolithique moyen (vers 4700-3500 av. JC) appartient au mégalithisme le plus ancien dans le monde, celui de la France de l'Ouest, avec 6 tumulus intacts et de dimensions imposantes (plusieurs dizaines de mètres) : un des espaces pédagogiques y reconstitue une dalle de 32 tonnes prête à être déplacée, sur des troncs d'arbres roulant sur un « chemin » de bois et une « grande maison » en matériaux naturels et à structure de bois, témoignage d'un habitat collectif néolithique.

19h00               Arrivée à Sablonceaux

SteRadegonde-2recentr

    

Tumulus F-1a

 

 

 

 

 

 

       Eglise Sainte-Radegonde

 

Tumulus n°6

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

Programme détaillé et coupon-réponse (à remplir et renvoyer avant le 17 avril) :

2 façons de procéder :

1. Vous adresser à l'un des 2 organisateurs indiqués ci-dessous ...

ou

2. Cliquez sur l'image ci-dessous de façon à obtenir ce coupon-réponse "plein écran" et l'imprimer !

CouponReponse_ProgrammeJournee_Excursion2020-05-17

 

 

                                                                                      

La réservation est obligatoire / date-limite des inscriptions : vendredi 17 avril

Tarifs (règlement à joindre avec le coupon-réponse d’inscription ci-dessus) :

         - Adhérent-e des Foyers ruraux : 56 € (1)  / Enfant - de 12 ans : 46 € (1)

                            - Non adhérent-e des Foyers ruraux : 61 € (1) / Enfant - de 12 ans : 51 € (1)

(1) Ces tarifs sont des prix nets pour vous, car ils comprenent les différents pourboires pour la journée.

 

Renseignements et inscription avec coupon-réponse à renvoyer 

- Foyer rural de Nancras :

Christine ENTEM  47, rue de Saintonge 17600 NANCRAS

– Tél : 05 46 94 16 81

ou :

- Foyer rural de Sablonceaux :

Rémy GREGOIRE   6, impasse de la Martinerie 17600 SABLONCEAUX

– Tél : 05 46 97 20 90

 


20 juin 2016

Excursion à Aubeterre-sur Dronne et Saint-Emilion : 2 églises monolithes, 2 sites uniques au monde, ont ravi les 45 participants

Ce dimanche 12 juin :

excursion en autocar organisée par les Foyers ruraux de Nancras et Sablonceaux 

45 personnes ont découvert Aubeterre-sur-Dronne et Saint-Emilion : parmi les participants, Nancras et Sablonceaux étaient largement représentées, mais aussi de nombreuses communes voisines jusqu’à … Peyrat-de-Bellac (près de Limoges !).

 

Malgré le temps plutôt gris, l’ambiance fut à la fois décontractée et « studieuse », propice à la découverte de 2 sites exceptionnels dans le monde, caractérisés par une thématique unique : le caractère monolithe et souterrain de ces 2 églises, sites pourtant si proches de la Charente Maritime :

- en matinée, la visite guidée de l’église souterraine de Aubeterre-sur-Dronne, qui a été creusée dans une colline au début du XIIè siècle cette église et qui témoigne de la ferveur chrétienne au Moyen Age.

 

DSC02853-red

Munis d’audioguides, notamment pour un couple anglais qui s’était joint au groupe, nous avons découvert ses dimensions impressionnantes (20 mètres sous la voûte, 2 étages de galerie), son reliquaire inspiré du Saint-Sépulcre de Jérusalem, évidé à même la roche et haut de 6 mètres, le sol creusé de centaines de tombes et sa crypte aujourd’hui accessible, autant de symboles qui montrent l’importance sacrée du lieu et qui nous ont saisi d’une intense émotion.

 

Eglise-Nef2_AubeterreDronne

Eglise-Nef3_AubeterreDronne

- l’après-midi, après le déjeuner à Saint-Romain, la visite guidée de 4 sites majeurs de Saint-Emilion, l'église monolithe, connue pour une des 2 plus grandes églises monolithes au monde, l’ermitage de Saint-Emilion, les catacombes et la chapelle de la Trinité du XIIIème siècle, qui ont évidemment contribué à ce que, en 1999, toute la juridiction de Saint-Émilion, dont, soit inscrite au Patrimoine mondial par l'UNESCO.

Eglise_SaintEmilion1

Eglise_SaintEmilion3

Notre guide a commenté les peintures de la Chapelle de la Trinité, protégées pendant des siècles par des couches de suie et caractéristiques des modes des représentations du sacré, ainsi que les secrets des catacombes et de l’ermitage d’Émilion, moine bénédiction breton qui, après avoir prononcé ses vœux à Saujon, s'est établi en ermite au VIIIe siècle, auteur de miracles et qui a évidemment donné son nom à la ville.

-o-o-o-o-o-o-o-

Chacun des participants a été frappé par le parallélisme entre ces 2 sites et leur proximité géographique, humaine, historique, architecturale et religieuse :

- c’est le même homme, Pierre de Castillon, vicomte d'Aubeterre qui, à la fin du XIème siècle à Saint-Emilion et au début du XIIème siècle à Aubeterre-sur-Dronne, fait ériger à seulement 60 km de distance ces 2 églises lors de son retour de la 1ère croisade.

- Ces 2 vastes nécropoles ayant si bien résisté à l’usure du temps trouvent sans doute les sources de leur origine à la fois dans les monuments que Pierre de Castillon a vuslors de la croisade, en particulier le Saint Sépulcre à Jérusalem, et aussi dans le souvenir des églises troglodytiques de Cappadoce découvertes par les croisés.

- Leur fondateur a voulu y conserver les reliques qu’il a ramenées de croisade, considérées à l’époque comme des intermédiaires avec Dieu et dont l’adoration assurait le salut de l'âme.

 

De l’avis de tous les participants, ce fut une journée très enrichissante

consacrée autant au temps passé et à ses périodes agitées

qu’à l’éternelle quête de spiritualité entreprise par l’humanité !